AccueilActualitésLE WASIX ET L’ANNUAIRE DES SEMENCES : DEUX OUTILS DE PROMOTION DE SEMENCES

Actualités

LE WASIX ET L’ANNUAIRE DES SEMENCES : DEUX OUTILS DE PROMOTION DE SEMENCES

Du 15 au 17 septembre 2016 s’est tenu à Maradi un atelier national de formation sur la plateforme électronique et l’annuaire national des semences. Le déroulement de l’atelier a été marqué par une série de communications suivies de discussions, des travaux pratiques et une visite de terrain.

 

Déroulement de l’atelier :

Dans une brève intervention de cadrage, le Spécialiste Semence du PSAO/PPAAO, Dr. Baïna Dan Jimo a expliquer qu’il s’agit d’outiller les acteurs semenciers pour mieux vendre et diffuser leurs produits; s’approprier du Wasix et de l’Annuaire National de semences afin de renforcer la promotion de l’utilisation des semences certifiées et le développement du secteur semencier ; renforcer les acteurs semenciers privés pour développer leur business grâce à une présence effective sur la plateforme électronique et dans l’annuaire des semences. Plusieurs communications ont été présentées et des exercices pratiques ont eu lieu sur le Wasix et l’Annuaire.

L’Annuaire National des Semences :

Selon M. Boubacar Halidou de la Direction Générale de l’Agriculture, l’année 2010 a été déterminante dans le processus de la réglementation en matière des semences dans l’espace CEDEAO. Elle a consacré la mise en place d’un dispositif d’inspection au champ et de contrôle au laboratoire et la diffusion d’un annuaire de disponibilité en semences pluviales de qualité. L’élaboration de l’annuaire de la production de semences comporte plusieurs étapes : formation/recyclage des inspecteurs et établissement des plans régionaux de production de semences ; création d’une base de données excel à partir des déclarations des cultures des producteurs semenciers ; missions d’inspection et de collecte des données par les équipes régionales d’inspecteurs et renseignement de la base de données avec les données régulièrement collectées ; conduite des missions de supervision des activités de production des semences par la Direction du Contrôle et de la Certification des Semences (DCCS);collecte des informations quantitatives sur les productions disponibles auprès des producteurs de semences déclarés ; traitement des données par la DCCS;attribution d’un numéro à chaque lot de semences conformément à l’article 42 du règlement en application dans l’espace CEDEAO (C.REG.4/05/2008) ;codification de la base des données et rédaction de l’annuaire. L’Annuaire permet de disposer des informations sur les variétés, les quantités produites, les catégories, les lots disponibles, les détenteurs des lots et leur localisation dans le pays. Il constitue pour la DCCS un outil de contrôle des semences en distribution au Niger et permet aux équipes d’inspection de suivre l’évolution de la distribution des lots de semences produites dans leur entité. Il assure la traçabilité et permet au dispositif le contrôle, la maîtrise des transactions semencières et d’en minimiser au maximum les fraudes.

Le West Africa Seed Information eXchange : c’est le thème central de la communication de M. Boubacar Danbadji Ousmane. Le Wasix est un outil pour rendre disponible l’information sur les semences (quantités et localisation); favoriser le partage d’expériences, des savoirs et des résultats de la recherche des différents pays ; mettre en réseau les différents acteurs de l’industrie semencière ; développer le marché des semences. M. Danbadji a également fait une présentation sur l’enregistrement d’un producteur par le service semencier (SOCC) sur la plateforme électronique des semences

Le marketing des semences : Selon Dr. Abdel Nasser Mahaman Laouali le marketing occupe une place centrale pour toute entreprise semencière ; parce qu’il permet une analyse du marché et des besoins des clients potentiels. Le marketing est l’ensemble des stratégies et techniques commerciales utilisées pour développer de façon durable les relations de confiance et d’échange profitables aux clients et à l’entreprise. Il a aussi parlé de la nécessité pour le producteur semencier ou l’entreprise d’évaluer les besoins réels en semences du pays, de savoir s’il existe véritablement un besoin en semences certifiées dans sa zone d’intervention, s’il existe une demande réelle et surtout de savoir s’il faut produire pour vendre à l’Etat, aux ONG, aux Projets ou directement aux paysans? A cela s’ajoutent la connaissance et la maîtrise des « 4 P » en marketing : Produit, Prix, Promotion et Place (distribution des semences). Le conférencier a proposé quelques actions pour valoriser la semence de qualité : mise en place de parcelles de démonstration à des endroits visibles pour les utilisateurs; organisation de journée porte-ouverte ; journée paysanne commentée ; de foires et salons ; la publicité ; la promotion par distribution gratuite ; la vente rapprochée (approche agro dealers) ; les conseils d’utilisation du produit.

Visite de l’Entreprise semencière NAGARTA IRI ENIS-SARL.

Les participants se sont rendus à l’entreprise semencière NAGARTA IRI Sarl sise dans la ville de Maradi. Créée en 2010, elle a pour activités la production et la commercialisation de semences, le transport et la distribution des intrants. Elle travaille en étroite collaboration avec les organisations des producteurs de la région de Maradi, qu’elle appuie pour la production des semences certifiées R1 sur plus de 730 hectares. En 2016, il est attendu une production de 500 tonnes du mil HKP R2 et 300 tonnes de niébé IT90K372-1-2.

Mahaman Chamsou Maïgary

Mot du Coordonnateur

Gouro

Pr. Abdoulaye Soumana GOURO

coraf

Ecowas

BM

Traffic des visites sur le site

3.png3.png9.png5.png2.png
Today13
Yesterday51
This week237
This month1211
Total33952

Who Is Online

3
Online

FRIAMUTCE_JUNE+0000RJUNE_SHORTAMUTC_0C2
Go to top