AccueilActualitésLe PPAAO/WAAPP-Niger place 947, 472 tonnes de semences améliorées au profit des populations des 6 régions du pays

Actualités

Le PPAAO/WAAPP-Niger place 947, 472 tonnes de semences améliorées au profit des populations des 6 régions du pays

semancesLe PPAAO/WAAPP-Niger a dépêché du 16 au 24 juillet 2015 deux missions pour une opération de contrôle de qualité et de quantité, de rachat et de placement des semences dans 6 des 8 régions de notre pays.

Ces semences ont été produites par les producteurs multiplicateurs sous les auspices de la Direction Générale de l’Agriculture. La première mission s’est rendue dans les régions Tillabéri et Dosso et la seconde mission s’est rendue dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder. Une mission de placement de 300 tonnes a été dépêchée dans la région de Diffa.

Rappelons que dans le cadre de la convention signée entre le PPAAO et la Direction Générale de l’Agriculture, il a été prévu la production de semences avec des producteurs multiplicateurs de semences des régions de Tillabéry, Dosso, Tahoua, Maradi et Zinder. C’est ainsi qu’en début de campagne le PPAAO leur a fournit des intrants (semences et produits phytosanitaires) sous forme de crédit de campagne. Ensuite, le Projet rachète ces semences en vue de leur diffusion aux profits d’autres agriculteurs. Des conventions de rachat des semences sont signées entre le PPAAO et les producteurs multiplicateurs sur la base de 750 FCFA le Kg de niébé et 400 FCFA celui de sorgho, après remboursement en nature des intrants reçus.

Il convient de noter qu'au cours de la campagne d'hivernage 2014, les quantités de semences à produire étaient de plus de 1 200 t de semences certifiées de niébé et de sorgho. Chaque producteur ou groupe de producteurs doit payer les frais de déclaration de culture en vue du contrôle effectif en plein champ par les inspecteurs semenciers. Dans la logique de la convention avec le PPAAO, tous les producteurs des différents départements cibles, dont les champs de production de semences ont été acceptés après le contrôle au champ, ont regroupé leurs semences généralement dans un magasin de la direction départementale de l'agriculture (DDA) dans l'attente du rachat par le PPAAO.

En respect de ses procédures le PPAAO a demandé et acquis de la Banque Mondiale (BM) le principe du rachat de ces semences. Toujours dans le cadre de ce rachat et en vue d’une plus grande transparence, le PPAAO a sollicité du Ministère de l'Agriculture la mise en place d'un comité technique. C’est ainsi qu’au terme de l’arrêté n° 142 /MAG/SG/PPAAO du 06 juillet 2015 signé par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, il a été crée un comité chargé de la vérification, du remboursement et du rachat des semences sélectionnées produites dans le cadre du PPAAO. Leur mission était de : vérifier les quantités de semences remboursées par les producteurs ; s’assurer de la qualité des semences récupérées et à racheter ; s’assurer de la quantité des semences à racheter ; vérifier la conformité des pièces qui seront fournies par les producteurs ; procéder au rachat des semences en confrontant les pièces justificatives produites et les montants des chèques émis pour chaque producteur ou groupe de producteur.

Par ailleurs, les acteurs de terrain notamment les représentants de la Plateforme Paysanne et du RECA à travers les Chambres Régionales d’Agriculture, les Directeurs Départementaux de l’Agriculture et les autorités régionales et départementales ont été étroitement associés au déroulement des opérations. Le comité des régions de Dosso et Tillabéri conduit par l’Inspectrice des Services au Ministère de l’Agriculture, Mme Maïko Zeïnabou a entamé sa mission par Balleyara, où a lieu une cérémonie de réception des semences et de remise des chèques aux producteurs. La mission s’est ensuite rendue à Say, Guéchémé, Tibiri, Afolé, Koré Maïroua et Dogondoutchi où elle a procédé à la récupération des semences et le rachat et la remise des chèques. Le Comité des régions de Tahoua, Maradi et Zinder dirigé par l’Inspecteur des Services, M. Mamane Goudjé s’est successivement rendu à Konni, Illéla, Madaoua, Maradi, Guidan Roumdji, Dakoro, Mayahi, Aguié et Magaria. Quelques 300 tonnes de semences (150 tonnes de sorgho et 150 tonnes de niébé) ont été acheminées dans la région de Diffa.

Mahaman Chamsou Maïgary

Mot du Coordonnateur

Gouro

Pr. Abdoulaye Soumana GOURO

coraf

Ecowas

BM

Traffic des visites sur le site

3.png9.png1.png4.png0.png
Today7
Yesterday63
This week142
This month1196
Total39140

Who Is Online

1
Online

WEDAMUTCE_SEPTEMBER+0000RSEPTEMBER_SHORTAMUTC_0C2
Go to top