AccueilActualitésLancement de six projets

Actualités

Lancement de six projets

lancementBirnin Konni a abrité du 25 au 27 mai 2015, un atelier de lancement de six projets compétitifs de l’INRAN financés par le PPAAO/WAAPP-Niger. 3 allocutions ont été prononcées au cours de la cérémonie d’ouverture.

Ces projets sont financés par le PPAAO/WAAPP-Niger ont été obtenus par les chercheurs de l’INRAN suite à une sélection rigoureuse des propositions faites dans le cadre de l’appel à projet lancé par le CNRA. Ils sont financés à hauteur de 425 millions de FCFA et seront exécutés sur une période de 10 mois. Chaque projet est mis en œuvre à travers des thématiques de recherche-développement couvrant plusieurs écosystèmes et sujets d’intérêt pour notre agriculture. Les 6 projets visent la génération et la diffusion des technologies et innovations aptes à booster la productivité agricole pour atténuer l’insécurité alimentaire au Niger et surtout améliorer durablement les revenus des producteurs. Pour le Directeur Général de l’INRAN, Dr. Ichaou Aboubacar, la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire sont des préoccupations majeures pour les plus Hautes Autorités de notre pays et pour l’ensemble des acteurs du développement rural. Ces six projets, explique-t-il s’intègrent parfaitement dans l’axe 1 de l’Initiative « 3N » et son programme 1 « diversification et développement des cultures irriguées » et dans le programme 2 « amélioration des niveaux de rendement des cultures pluviales».

Pour sa part, le Secrétaire Exécutif Adjoint du CNRA assurant l’intérim du Coordonnateur du PPAAO/WAAPP-Niger, Dr. Moutari Adamou a rappelé que le PPAAO-Niger comprend 4 composantes dont la composante 3 qui porte sur le « financement à la demande de la génération, la diffusion et l'adoption des technologies », dans le cadre laquelle s’inscrivent les six projets de recherche-développement dont l’INRAN vient d’obtenir le financement. Ces projets permettront à terme de développer des technologies améliorées et des itinéraires techniques dont l’adoption par les utilisateurs permettra d’améliorer significativement la productivité du mil, du riz, de l’arachide, du voandzou, de l’oignon et de la tomate au Niger et dans la sous-région. Dr. Moutari Adamou n’a pas manqué de féliciter l’INRAN et ses chercheurs pour leur dynamisme et leur compétitivité. Il leur a demandé d’aller vite, très vite pour utiliser intégralement les ressources mises à leur disposition dans le respect strict des dispositions des contrats qui lient l’INRAN et le PPAAO.

Quand au Secrétaire Général de la Préfecture de Konni, il s’est félicité du choix de son département l’agriculture est la première activité économique avec comme principales spéculations : le mil et le sorgho, base de l’alimentation, le niébé pour les cultures sèches et l’oignon, le chou, la tomate, le blé et le maïs pour les cultures irriguées. L’importance de l’agriculture dans ce département explique le choix de Konni par l’Institut Français de Recherche en Agriculture Tropicale (IRAT), puis par l’INRAN pour implanter la station de recherche agricole de Konni et le point d’appui de Kaoura pour conduire des travaux de recherche sur plusieurs cultures.Il a ensuite expliqué que ces projets compétitifs vont surement contribuer à garantir la sécurité alimentaire au Niger, objectifs chers au Président de la République, Son Excellence El Hadj Issoufou Mahamadou.

Mahaman Chamsou Maïgary

 

konnikonnikonni

Annexe : Les six projets compétitifs obtenus par l’INRAN font suite à un appel à projets lancés par le CNRA. Ils sont financés par la composante 3 du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), pour un montant total de 425 millions de F CFA. Il s’agit des projets suivants : 1) Caractérisation des différentes souches de mildiou du mil au Niger pour une gestion intégrée avec comme régions pilotes : Dosso, Maradi, Tahoua et Zinder. Le projet Mildiou est coordonné par M. Issa Karimou, phytopathologiste au CERRA de Maradi; 2) Amélioration de la productivité du voandzou coordonné par Abdoul Razak Ibrahim Bio Yérima, génétique et amélioration des plantes avec comme régions pilotes: Dosso, Maradi et Zinder; 3) Transfert et diffusion de nouvelles variétés d'arachide précoces et résistantes à la rosette dans le bassin arachidier du Niger avec comme régions pilotes : Dosso, Maradi et Zinder. Il est coordonné par le Dr. Coulibaly Adama Mamadou, génétique et amélioration des plantes au CERRA de Maradi; 4) Evaluation et diffusion des variétés de riz, dotées du gène de résistance à la panachure jaune du riz dans les régions du fleuve Niger coordonnée par le Dr. Basso Adamou phytopathologiste au CERRA de Niamey, avec comme régions pilotes : Dosso et Tillabéri; 5) Gestion intégrée de la mineuse de la tomate coordonnée par le Dr. Haougui Adamou, nématologue au CERRA de Niamey avec comme régions pilotes: Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder; 6) Production, distribution et commercialisation des semences d’oignon Violet de Galmi avec comme régions pilotes : Tahoua, Maradi, Zinder. Le projet est coordonné par le Dr. Boukary Habsatou, génétique et amélioration des plantes au CERRA de Niamey.

Mot du Coordonnateur

Gouro

Pr. Abdoulaye Soumana GOURO

coraf

Ecowas

BM

Traffic des visites sur le site

3.png9.png1.png4.png0.png
Today7
Yesterday63
This week142
This month1196
Total39140

Who Is Online

1
Online

WEDAMUTCE_SEPTEMBER+0000RSEPTEMBER_SHORTAMUTC_0C2
Go to top